Pneumologie

L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ PEUT AUSSI ÊTRE ALLERGIQUE  Abonné

Publié le 12/04/2013
L’asthme est difficile à diagnostiquer chez le sujet âgé en raison d’une mauvaise perception de la dyspnée, de la difficulté à réaliser des EFR et de la prédominance de signes indirects de mauvaise qualité de vie.

L?a prévalence de l'asthme chez le sujet âgé varie entre 6,5 et 17 %. Qu'il s'agisse d'un asthme « vieilli » ou d'un asthme de novo, le diagnostic et la prise en charge thérapeutique, peuvent poser problème chez le sujet âgé. L'asthme de novo tardif est volontiers observé chez la femme (« asthme de la ménopause »). Sous l'influence de certaines modifications physiopathologiques (encadré E1), le tableau clinique de l'asthme s'éloigne des formes habituellement rencontrées chez les personnes plus jeunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte