Pédiatrie

L’ASTHME D’EFFORT CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT  Abonné

Publié le 20/01/2012
L’asthme d’effort est plus fréquent en hiver. Sa survenue peut être isolée ou traduire la perte du contrôle d’un asthme déjà connu, sous traitement de fond insuffisant ou mal observé.
Le cyclisme fait partie des activités fortement asthmogènes.

Le cyclisme fait partie des activités fortement asthmogènes.
Crédit photo : ©BSIP

L’asthme d’effort, ou asthme induit par l’exercice (AIE) ou encore bronchospasme induit par l’exercice (BIE), accompagne le plus souvent un asthme dont les symptômes sont provoqués par les allergènes, les infections virales, les polluants domestiques ou atmosphériques (1). L’AIE est fréquent chez les enfants et les adolescents (50 à 80%). De nombreux asthmologues pensent qu’un bronchospasme pourrait être obtenu chez tous les asthmatiques pourvu que l’effort déclenchant soit suffisamment intense et/ou prolongé (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte