L’association glargine-lixisénatide efficace à un an  Abonné

Publié le 11/10/2019

Diabète de type 2 La substitution d’un agoniste des récepteurs du GLP-1 (aGLP-1) par une association fixe combinant de l’insuline glargine 100 U/mL et un anti-GLP-1 de type lixisénatide (Soliqua®, laboratoires Sanofi*) permet d’améliorer le contrôle glycémique, d’après l’essai de phase 3 Lixilan-G, dont les résultats à 52 semaines ont été présentés lors du congrès européen de diabétologie. Cette étude a été menée chez des diabétiques de type 2 mal contrôlés par aGLP-1 et metformine (avec ou sans pioglitazone et/ou gliflozine).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte