L'aspect somatique trop souvent négligé  Abonné

Publié le 29/04/2016

« Les personnes autistes ont des troubles du sommeil, des troubles digestifs, des problèmes d’hygiène, une perception et une expression de la douleur qui est paradoxale », rappelle Sophie Biette. On entend souvent des témoignages de personnes qui ont vécu plusieurs mois avec des fractures non décelées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte