Rhumatologie

L’arthrose sous mauvaise influence  Abonné

Publié le 10/05/2019
Différentes données présentées lors du congrès mondial des maladies ostéo-articulaires (congrès WCO-IOF-ESCEO, Paris, 4-7 avril) suggèrent que le diabète et dans une moindre mesure les maladies cardiovasculaires pourraient favoriser la survenue d’une arthrose ou en compliquer l’évolution.
art

art
Crédit photo : PASIEKA/SPL/PHANIE

Si les comorbidités des rhumatismes inflammatoires sont de mieux en mieux documentées, celles de l’arthrose sont encore peu connues. Pourtant, certains travaux récents retrouvent un lien fort entre arthrose, diabète et maladies cardiovasculaires (CV).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte