Psychiatrie

L'ANXIÉTÉ EN MÉDECINE GÉNÉRALE  Abonné

Publié le 28/10/2011

Le médecin généraliste est confronté à toute la gamme des manifestations de l'anxiété. Comment juger du caractère pathologique de l'anxiété ? Quelle prise en charge proposer ?

Crédit photo : ©GARO PHANIE

L'anxiété est normale lorsqu'elle joue un rôle adaptatif et permet au sujet de se préparer à répondre à des stimulis menaçants ou inhabituels. "Il s'agit d'une émotion physiologique, rappelle le Pr Boulenger, contre laquelle il est inutile de lutter et qu'il ne faut pas toujours vouloir supprimer". Son intensité et sa durée varient selon les situations, et "l'on parle d'anxiété pathologique dès lors que les symptômes sont trop fréquents, intenses ou inadaptés et qu'il existe un retentissement sur les activités du sujet, professionnelles, sociales, de loisir…".

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte