Cancer

L’amélioration de la survie liée pour beaucoup au dépistage  Abonné

Publié le 08/02/2013

Si le pronostic des cancers s’est globalement amélioré au cours de ces 20 dernières années, cette amélioration varie fortement selon les localisations. Tel est le constat dressé par l’étude sur « la survie des personnes atteintes de cancer entre 1887 et 2007 publiée ce jeudi par l’Inca et l’Invs au lendemain de la journée mondiale contre le cancer. L’amélioration la plus marquante a été observée pour le cancer de la prostate pour lequel la survie à 5 ans est passée de 70 % en 1990 à 90 % en 2002.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte