Lipides

L’aliment plus important que le nutriment ?  Abonné

Publié le 02/03/2018
Des travaux récents suggèrent que l’impact santé des acides gras dépend non seulement de leur nature, mais aussi de l’aliment par lequel ils sont consommés. Avec, selon les cas, un effet plus ou moins inflammatoire.
Huile

Huile
Crédit photo : GARO/PHANIE

On sait depuis longtemps qu’à quantité et pouvoir calorique identique, tous les lipides n’ont pas le même impact santé, les acides gras (AG) insaturés ayant meilleure presse que les formes saturées. Au-delà de cette distinction, l’effet d’un même AG pourrait aussi varier en fonction de sa formulation dans l’alimentation et de son environnement, comme le suggèrent les travaux présentés par Marie-Caroline Michalski (directrice de recherche Inra CarMeN) lors des Journées annuelles Benjamin Delessert (Paris, 2 février 2018).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte