Asthme

L’âge n’efface pas tout  Abonné

Publié le 29/11/2013
Contrairement aux idées reçues, l’asthme n’est pas l’apanage des sujets jeunes.

La prévalence de l'asthme chez le sujet âgé varie entre 6,5 et 17 %. Cliniquement, on distingue l'asthme vieilli, consécutif à l'évolution naturelle d'un asthme de l'enfance ou de l'adolescence, et l'asthme tardif de novo qui apparaît souvent à la suite d'un épisode infectieux mal contrôlé et qui est plus fréquent chez la femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte