L’ACOS, mythe ou réalité ?  Abonné

Publié le 23/02/2018
BPCO

BPCO
Crédit photo : CNRI/SPL/PHANIE

Après avoir suscité un regain d’intérêt ces dernières années, l’ACOS (Asthma-COPD Overlap Syndrome) est-il en passe de retomber dans l’oubli ? Désignant le chevauchement, chez une même personne, d’un asthme et d’une BPCO, ce concept a été entériné dans les recommandations GINA (asthme) et GOLD (BPCO) en 2014. Mais pour beaucoup, cette « nouvelle maladie » n’a aucun fondement physiopathologique. « Il est tout à fait logique d’avoir environ 10 % des BPCO asthmatiques et 10 % des asthmatiques adultes souffrant de BPCO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte