La vision bionique se perfectionne  Abonné

Publié le 04/03/2016

Après des années passées dans le noir, un patient de 58 ans, atteint de rétinite pigmentaire et équipé du système IRIS® II, a déclaré percevoir des signaux lumineux. Cet implant épi-rétinien, interface de l'œil et du cerveau, unique en son genre, est équipé de 150 électrodes. La caméra intelligente s’inspire de l’œil humain pour visualiser à chaque instant les événements nouveaux grâce à des pixels asynchrones.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte