Méningite

La progression du méningo W contrée “grâce” au Covid-19 ?  Abonné

Par
Publié le 16/10/2020

Au lendemain de la journée nationale de lutte contre la méningite, le bilan annuel de Santé publique France sur les infections invasives à méningocoques confirme la progression du sérogroupe W en 2019. Les tendances pour 2020 pointent en revanche un net recul depuis le confinement.

Crédit photo : SPL/PHANIE

C’est un effet collatéral du Covid-19 plutôt inattendu : selon les premières tendances observées par Santé publique France (SPF) pour 2020, les infections invasives à méningocoques (IIM) W ont nettement reculé depuis mars avec seulement « 6 cas entre mars et septembre 2020 », indique Anne-Sophie Barret, épidémiologiste à SPF, en charge de la surveillance épidémiologique des infections invasives à méningocoques. Face à ce pathogène à transmission respiratoire, le confinement, le port du masque et les mesures de distanciation auraient donc eu un effet positif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte