Infectiologie

LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT GRIPPÉ  Abonné

Publié le 14/01/2011
Le recours au traitement antiviral curatif en cas de syndrome grippal est réservé aux formes cliniques jugées sévères, aux formes cliniques graves d’emblée ou compliquées, ainsi qu'aux sujets porteurs de facteurs de risque de grippe grave. Pas de prescription systématique.
Le port d’un masque anti-projections de type "chirurgical" lors des contacts avec d'autres...

Le port d’un masque anti-projections de type "chirurgical" lors des contacts avec d'autres...
Crédit photo : ©Phanie

Sans atteindre le niveau de médiatisation de la saison précédente (voir encadré 1), le franchissement du seuil épidémique durant la semaine 51 (du 20 au 26 décembre 2010) (1) a remis la grippe sous le feu des projecteurs. D'autant que le 29 décembre suivant, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) émettait un avis relatif à l'actualisation de la stratégie vaccinale contre la grippe 2010-2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte