Gynécologie

LA PRISE EN CHARGE DES FIBROMES UTERINS  Abonné

Publié le 12/03/2010
Réputé banal, le fibrome exige toutefois un raisonnement diagnostique et une stratégie thérapeutique sur mesure qu’il convient de réévaluer régulièrement. Rien n’est jamais acquis.

Les fibromes ou leio-myomes sont des tumeurs bénignes encapsulées constituées de fibres musculaires lisses. Ils sont isolés ou multiples et peuvent être interstitiels, sous- séreux ou sous- muqueux, sessiles ou pédiculés. Ils sont habituellement corporéaux et rarement à localisation cervicale. Leur dimension peut aller d’un grain de riz à celle d’un utérus à terme.

Ces tumeurs sont hormono-dépendantes, se réduisent après la ménopause et subissent relativement souvent une augmentation de volume en début de grossesse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte