Gastro-entérologie

LA PRISE EN CHARGE DE LA DIVERTICULITE  Abonné

Publié le 22/03/2018
Constatant trop de colectomies prophylactiques injustifiées et des pratiques professionnelles disparates, la HAS vient d’actualiser ses recommandations de prise en charge. Le scanner est indispensable au diagnostic. Le traitement ambulatoire est recommandé en cas de diverticulite aiguë non compliquée.
Diverticulose

Diverticulose
Crédit photo :  SCIENCE SOURCE/PHANIE

AUCUNE PRÉVENTION PRIMAIRE ?

Dans les pays industrialisés, la diverticulose concerne 50 % des plus de 70 ans et 66 % des plus de 85 ans, contre moins de 10 % au sein des populations africaines et orientales. La prévalence augmente chez les migrants pour atteindre celle du pays d’accueil. Le mode de vie occidental a longtemps été suspecté, voire incriminé, dans la physiopathologie de la maladie diverticulaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte