La prévention pourrait sauver 16 millions de vies chaque année, selon l’OMS

Publié le 19/01/2015

Crédit photo : SPL/PHANIE

Les maladies non transmissibles, telles que le cancer ou le diabète, provoquent chaque année 38 millions de décès, dont 16 millions pourraient être évités par des mesures préventives, selon un rapport de l’OMS publié lundi. Ces décès "prématurés" pourraient être évités par des politiques antitabac, anti-alcool, et en faveur d'activités physiques et sportives. L'OMS encourage surtout les pays à revenu moyen à engager de telles politiques, car les décès dus à des maladies non transmissibles y sont supérieurs aux décès dus à des maladies infectieuses. Six pays enregistrent des taux de décès prématurés très élevés: Afghanistan, Fidji, Ouzbékistan, Kazakhstan, Mongolie et Guyana. Pour l'OMS, les coûts des campagnes visant à réduire ces décès prématurés sont estimés à 11,2 milliards de dollars par an, soit un investissement annuel de un à trois dollars par personne.


Source : legeneraliste.fr