La pilule du lendemain "pour tous ", selon l’UE

Publié le 08/10/2014

« Le rapport bénéfice/risque des contraceptifs d’urgence reste favorable, quel que soit le poids corporel de la femme ». Dans la lignée de l’EMA, la commission européenne vient d’accorder le bénéfice du doute aux pilules du lendemain qui pourront continuer à être prescrites chez les patientes en surpoids. Alors que deux études publiées en 2011, puis 2013 suggéraient une moindre efficacité du lévonorgestrel chez les femmes de poids supérieur ou égal à 75 kg et une absence d’efficacité au delà de 80 kg la nouvelle analyse menée par l’EMA semble moins alarmiste.

Pour les spécialités contenant du levonorgestrel ( Norlevo), l’analyse des données a mis en évidence des résultats contradictoires. Certaines études (en particulier celles citées précédemment) ont montré une réduction de l’efficacité en fonction du poids, tandis que d’autres ne retrouvait pas ce lien. De même, pour l’ulipristal (Elaone), les données disponibles étaient trop limitées pour conclure sur un lien réel entre l’efficacité et le poids.


Source : legeneraliste.fr