C'est arrivé le 28 mai 1722

La peste de Marseille et le vœu de Mgr de Belsunce

Publié le 28/05/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Dans notre éphéméride du 25 mai, nous avions évoqué l'arrivée d'une flûte hollandaise, le "Grand Saint-Antoine" chargé d'étoffes précieuses d'une valeur de 100 000 écus mais infestées de puces, porteuses du bacille de Yersin. Alors que de strictes mesures de quarantaine sont appliquées aux navires suspects , le bureau de santé du port de Marseille ne va appliquer - à la demande des propriétaires de la cargaison qui ne voulaient pas perdre le bénéfice de tissus qu'ils comptaient vendre à la foire de Beaucaire - que la réglementation la moins contraignante.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)