Pédiatrie

LA NUTRITION DE L’ADOLESCENT  Abonné

Publié le 01/04/2016

La fréquence des carences nutritionnelles (fer et calcium notamment) nécessite une évaluation systématique à intégrer aux multiples dépistages à effectuer chez l’adolescent. Des supplémentations peuvent être nécessaires.

.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

UNE PÉRIODE À RISQUE NUTRITIONNEL


→ L’adolescence est une période à risque nutritionnel : alors que la croissance est maximale, l’alimentation est volontiers déstructurée. Les conduites à risque alimentaires, ou présentées comme telles, sont fréquentes : abus de fast-food et d’aliments réputés « malsains », produits potentiellement toxiques (boissons « énergisantes » dont le succès est proportionnel à la dangerosité supposée…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte