Appareil locomoteur

LA NOUVELLE PRESCRIPTION DE KINÉSITHÉRAPIE  Abonné

Publié le 13/02/2015
Les règles régissant les prescriptions de kinésithérapie ont évolué, reconnaissant à ceux qui la pratiquent une autonomie jusqu’alors refusée et révolutionnant la prescription du médecin.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

UN TRANSFERT DE COMPÉTENCES

Les textes du Code de la Santé Publique de 2000 et 2009 ont transformé la « délégation de compétences » entre médecin et kinésithérapeute en un « transfert de compétences ». Les kinés, désormais responsables de la gestion de leur activité, déterminent eux-mêmes, après établissement de leur bilan diagnostique kinésithérapique, les objectifs de soin, le nombre de séances nécessaires pour atteindre l'objectif thérapeutique et décident des actes et techniques à utiliser, ils sont à même de modifier le traitement initialement prévu par le médecin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte