La moitié de l’Hexagone touchée par l’épidémie de gastro

Publié le 31/01/2014

La gastro-entérite s'est étendue la semaine dernière en France métropolitaine, avec un seuil épidémique atteint dans dix régions, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Au niveau national toutefois, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale n'a guère évolué depuis 15 jours, restant juste sous le seuil de l'épidémie (274 cas pour 100 000 habitants), avec 261 cas estimés la semaine dernière contre 266 la semaine précédente. Mais alors que trois régions seulement étaient fortement touchées, le seuil de l'épidémie est désormais dépassé dans dix régions (Lorraine, Bretagne, Ile-de-France, Poitou-Charentes, Limousin, Champagne-Ardennes, Picardie, Nord Pas-de-Calais, Corse et PACA). Le réseau souligne que "l'intensification des cas de gastro-entérite" est confirmé par un autre modèle de détection, reposant sur les ventes de médicaments: la semaine dernière, deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte.

L'Institut de veille sanitaire (InVS) relève pour sa part que l'activité des services d'urgence hospitaliers pour des cas de gastro-entérite aiguë est en augmentation chez les enfants de moins de 6 ans, ainsi que chez les adultes de moins de 65 ans, même si "l'activité reste inférieure à celle observée à la même période" lors des saisons 2011-12 et 2012-13. La grippe continue pour sa part à progresser, selon l'InVS, qui relève toutefois que les cas graves admis en réanimation ont baissé la semaine dernière..


Source : legeneraliste.fr