Obstétrique

LA MENACE D’ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ  Abonné

Publié le 29/03/2013
Le risque d’acccouchement avant terme se caractérise par l’association de contractions utérines régulières et douloureuses et des modifications cervicales. L’enjeu de son repérage est double : permettre la corticothérapie pour accélérer la maturation fœtale et organiser un transfert dans une unité de niveau de soins ad hoc.

Selon la définition de l’OMS, un accouchement prématuré est défini par toute naissance se produisant entre 22 et 37 semaines d’aménorrhée (SA) révolues d’un enfant respirant ou manifestant tous signes de ou d’un enfant de plus de 500 g (lorsque l’on n’a pas de notion du terme).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte