Maladies rares

La maladie de Wilson  Abonné

Publié le 11/03/2011
Cette toxicose cuprique responsable d’une atteinte hépatique et parfois du système nerveux a un excellent pronostic si le traitement est initié précocement et poursuivi à vie.

Crédit photo : ©WOIMANT F

La maladie de Wilson (MW) est une toxicose cuprique responsable d’une atteinte hépatique et parfois du système nerveux. On estime entre 1 000 et 1 500 le nombre de sujets atteints en France. Cette maladie rare a un excellent pronostic si le traitement est initié précocement et poursuivi à vie. Il est donc important de connaître les manifestations cliniques de la maladie et d’assurer un suivi régulier clinique et biologique des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte