LA HAS ACCOMPAGNE LES DIRECTIVES ANTICIPÉES  Abonné

Publié le 24/03/2017

Crédit photo : PASIEKA/SPL/PHANIE

Créées par la loi Leonetti de 2005 et renforcée par celle du 2 février 2016 instaurant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie, les directives anticipées (DA) permettent à tout citoyen majeur d’exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie, qu’il soit malade ou non. Pour autant, seules 2,5 % des personnes décédées les avaient rédigé en 2012. Afin de faciliter la démarche, la HAS vient de publier des documents visant à aider et favoriser leur rédaction (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte