Diabétologie

La hantise des hypoglycémies  Abonné

Par
Publié le 11/11/2016
Pour le diabète des résidents en Ehpad, il faut être moins exigeant sur les objectifs glycémiques.
p31

p31
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Entre 20 et 30 % de résidents en Ehpad souffrent de diabète. Il s’agit souvent de patients fragiles, polypathologiques, nécessitant des soins lourds, et qui sont parfois atteints de troubles cognitifs. Dans cette classe d’âge, le contrôle strict du diabète est moins important que la prévention des risques de chute, de dénutrition, de sarcopénie et de déclin cognitif, ainsi que la prévention des accidents métaboliques aigus. « Il faut être moins exigeant dans les objectifs glycémiques », explique le Dr évelyne Cavalerie (Ehpad, Crest).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte