Épidémie

LA GRIPPE EN EHPAD  Abonné

Publié le 30/01/2015
Parce que la souche de virus grippal majoritairement circulante n’est pas celle ciblée par le vaccin, la DGS recommande l’usage des antiviraux chez les personnes fragiles et l’application stricte des mesures barrière. Retour sur les points clés de la recommandation de 2012 du HCSP sur la conduite à tenir devant une infection respiratoire aiguë dans les collectivités de personnes âgées.

Crédit photo : CDC/PHANIE

Alors que la grippe s’installe en France, la DGS s’inquiète des virus de la souche A(H3N2) qui circulent majoritairement (53% des souches) et antigéniquement variants de ceux contenus dans le cocktail vaccinal (1). Cette souche est connue pour être à l’origine des complications sévères chez les personnes fragiles et particulièrement chez les personnes âgées. Les données actuelles de surveillance montrent en outre une hausse de la mortalité toutes causes confondues depuis la semaine 02. Elle concerne essentiellement les personnes âgées de 85 ans et plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte