Dermatologie

La GEA, une échelle pour traiter l’acné  Abonné

Publié le 20/03/2015
De nombreuses échelles de gravité de l’acné ont été basées sur un comptage des lésions cliniques. Elles ont montré leurs limites, notamment en termes de reproductibilité. L’échelle GEA repose sur un examen effectué par le clinicien, et ne fait plus le décompte des lésions.

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

Les échelles de gravité de l’acné se sont révélées utiles aux praticiens pour mesurer l’évolution de la maladie et l’efficacité d’un traitement. Le Groupe Expert Acné* français (GEA) s’est chargé d’adapter pour l’Europe la méthode « ?Global Évaluation Acne » recommandée par la FDA américaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte