Pédiatrie

LA GASTRO-ENTÉRITE AIGUË DU NOURRISSON ET DU JEUNE ENFANT  Abonné

Publié le 14/10/2011

Réhydratation et nutrition précoces sont les éléments clés de la prise en charge. Les solutés de réhydratation constituent la seule prescription indispensable, y compris chez le nouveau-né. L’origine est virale dans 70 % des cas.

La gastro-entérite aigue (GEA) est responsable d’environ 20 à 30 décès en France par an, de 18 000 hospitalisations, de 100 000 consultations aux urgences et de 300 000 consultations par an chez les enfants de moins de 5 ans. La mortalité a considérablement chuté en France et dans le monde depuis l’utilisation des solutés de réhydratation orale considérés comme l’un des progrès thérapeutiques les plus importants de ces dernières 50 années en pédiatrie (3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte