Génétique

La France s’engage dans la médecine génomique  Abonné

Publié le 08/01/2016
À l’instar des pays anglo-saxons, la France se lance dans le développement à grande échelle de la médecine de précision ou médecine génomique avec l’élaboration d’un plan pluriannuel réalisé sous la houlette de l’Inserm.
sequence adn

sequence adn
Crédit photo : GARO/PHANIE

La médecine de précision a déjà une place de choix dans la prise en charge de nombreux cancers et maladies rares. Après la Grande-Bretagne ou les États-Unis, c'est au tour de la France de s'engager pour faire entrer cette médecine fondée sur l'analyse des gènes et biomarqueurs dans la pratique médicale courante, en l'appliquant aux maladies les plus fréquentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte