Diabète et grossesse 

La France peut mieux faire  Abonné

Publié le 03/10/2014

En France, le pronostic obstétrical des grossesses de femmes ayant un diabète préexistant ou gestationnel laisse encore à désirer. Au vu des données PMSI et SNIIRAM de 2011, des progrès restent à faire pour suivre ces femmes et limiter les complications, à la fois en cas de diabète gestationnel (DG) mais aussi pré-gestationnel. La prévalence du DG est de 6,4 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte