Santé Publique

La France malade de son air  Abonné

Par
Publié le 24/06/2016
9 % de la mortalité continentale serait due à la pollution de l’air selon les résultats d’une enquête réalisée par Santé Publique France. Les centres urbains sont les plus exposés, mais les zones rurales le sont aussi.
pollu

pollu
Crédit photo : DAVE REEDE/AGSTOCKUSA/SPL/PHANIE

Fraîchement confirmé par la voie du JO à la direction générale de la toute nouvelle agence Santé Publique France, François Bourdillon inaugure sa fonction avec une information de poids : l’exposition chronique aux particules fines liées dans la pollution de l’air en France continentale est responsable de 48 000 décès par an, ce qui correspond à une perte d’espérance de vie à 30 ans pouvant dépasser 2 ans. Avec de tels chiffres, « la pollution atmosphérique en France est un fardeau qui arrive au 3e rang, juste après le tabac et l’alcool », assure le Pr Bourdillon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte