Étude

La France du « binge drinking »  Abonné

Publié le 15/11/2013

On boit de moins en moins à table et de plus en plus lors d’événements festifs. En 2005, 15 % des Français buvaient chaque jour, 11 % en 2010, selon une étude de l’Inpes. La France devient adepte des ivresses ponctuelles passées de 15 % à 19 % en cinq ans. Alarmant et paradoxal, la Bretagne, qui se distingue des autres régions par un taux particulièrement élevé d’ivresses (28 %), se situe dans la moyenne nationale sur la part des buveurs quotidiens.


Source : Le Généraliste: 2660