La filière de soins en question ?  Abonné

Par
Bénédicte Gatin -
Publié le 16/09/2016

« De 2007 à 2014, 14 322 grossesses exposées à l’acide valproïque ont été dénombrées. » Fin août, une étude ANSM-CNAMTS a chiffré l’ampleur des prescriptions de valproate chez les femmes enceintes au cours des dernières années. Au-delà du chiffre brut, ce travail a aussi analysé le contexte des prescriptions. Concernant les indications, en 2007, 57 % relevaient de l’épilepsie contre 43 % de troubles bipolaires (contre respectivement 49 et 51 % en 2014).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte