Obstétrique

LA FIÈVRE PENDANT LA GROSSESSE  Abonné

Publié le 06/03/2009
Si le plus souvent, une fièvre chez la femme enceinte est due à une affection bénigne, il existe des infections potentiellement gravissimes nécessitant une prise en charge urgente, en priorité la pyélonéphrite, la chorioamniotite et la listériose.

Toute femme enceinte devrait savoir qu’une température supérieure ou égale à 38° justifie une consultation rapide. Cette situation est fréquente (15 % des grossesses). En dessous de 38°3, l’hyperthermie en tant que telle n’a pas de répercussion fœtale. Les principaux risques d’une fièvre pendant la grossesse sont celui d’embryopathie avant le quatrième mois de grossesse, de fœtopathie dans la deuxième moitié de la grossesse, de fausse couche spontanée, de prématurité, de contamination périnatale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte