Ostéo-articulaire

La douleur conduit au confinement  Abonné

Publié le 16/11/2018
Un patient sur trois souffre de douleurs ostéo-articulaires après 65 ans. L’antalgie répond à un juste équilibre entre soulagement et iatrogénie chez la personne âgée. Les opiacés, même faibles, devraient bénéficier d’une titration.
Radio

Radio
Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

Après 65 ans, une personne sur trois souffre de douleurs ostéoarticulaires. En plus d’un fond de souffrance chronique, des poussées aiguës risquent de précipiter vers la perte d’autonomie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte