LA DMLA ATROPHIQUE  Abonné

Publié le 18/04/2014

La DMLA atrophique représente 30 % des cas de DMLA (fig. 2). Elle est d’évolution lente et associée à une acuité visuelle conservée jusqu’à ce que l’atrophie concerne la fovéa, le retentissement fonctionnel variant en fonction de l’implication de celle-ci. Son retentissement touche particulièrement la lecture et la reconnaissance des visages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte