LA DIVERTICULITE  Abonné

Publié le 19/04/2013

Jamais de diagnostic sans scanner

La suspicion de diverticulite sigmoïdienne repose cliniquement sur une douleur de la fosse iliaque gauche (› 93 %des cas) associé à de la fièvre (57 à 100 %) et à un syndrome inflammatoire biologique avec CRP élevée et fréquente hyperleucocytose à polynucléaires. Cela ne suffit pas pour affirmer le diagnostic et éliminer un diagnostic différentiel (colite inflammatoire, infection urinaire, infection gynécologique, colite infectieuse).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte