Métabolisme

LA DIÉTÉTIQUE DU PATIENT DYSLIPIDÉMIQUE  Abonné

Publié le 17/04/2009

La mise en application de règles hygiéno-diététiques est le B.A. BA de la prise en charge des dyslipidémies. Elle peuvent suffire à rétablir le profil lipidique.

Elles s’associent toujours au traitement médicamenteux.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Crédit photo : ©BSIP/M. GRATTON

Crédit photo : ©BSIP/LA/LUTRAND.CHARTIER

Tout sujet ayant un LDL-cholestérol › 1,60 g/l (4,1 mmol/l), ainsi que tout sujet ayant au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir tableau 1), doit bénéficier d’une prise en charge diététique, afin de modifier son mode de vie et son alimentation.

Le traitement diététique sera toujours associé à des conseils d’activité physique régulière (lire encadré) et bien entendu, la prise en charge des facteurs de risque associés est nécessaire : tabagisme, diabète de type 2, HTA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte