Algologie

La crise migraineuse  Abonné

Publié le 20/03/2009
Près de la moitié des migraineux s’ignorent eux mêmes et s’auto-médiquent. Identifier la pathologie et proposer des traitements adaptés évite l’impasse thérapeutique. Reprise des points clés des recommandations de 2002.

La migraine est une maladie invalidante en raison de la fréquence des crises (2 ou plus par mois chez 42 à 50% des patients), de leur durée (› à 24 heures chez 39% des patients), de leur intensité (sévère ou très sévère chez 48 à 74% des patients), des signes d'accompagnement digestifs et du retentissement sur la vie quotidienne, professionnelle, sociale et familiale (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte