La coloscopie virtuelle en pratique  Abonné

Publié le 05/03/2010

Après information du patient, orale et écrite, on procède à la première phase, celle de la préparation colique. Elle associe un régime sans résidu de 1 à 2 jours et la prise d'un produit de lavage colique (phosphate de sodium ou polyéthylène glycol [PEG]). En l’absence de contre-indication, un marquage des résidus fécaux liquides et solides est recommandé afin d'améliorer les performances diagnostiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte