Zapping

LA COLCHICINE : PRUDENCE ET PARCIMONIE !  Abonné

Par
Publié le 30/09/2016
goutte

goutte
Crédit photo : SPL/PHANIE

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) vient de diffuser une lettre aux professionnels de santé sur le bon usage de la colchicine. L’ASNM avait en effet sollicité une étude auprès des centres antipoison et de toxicovigilance, recueillant, entre 2000 et 2011, 1 329 cas d’intoxications impliquant la colchicine. 43 % étaient des erreurs thérapeutiques parmi lesquels 64 cas graves dont 39 décès. 26 patients « graves » avaient reçu un inhibiteur du CYP3A4 ou de la P-gp (P-glycoprotéine) associé, et 8 souffraient d’insuffisance cardiaque et/ou rénale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte