La capsulite rétractile de l’épaule  Abonné

Publié le 11/06/2010

Il s’agit d’une rétraction de la capsule articulaire qui enraidit progressivement l’épaule dont l’origine est inconnue. Elle évolue en 3 phases une phase très algique d’installation rapide avec une impotence importante. La douleur s’estompe au bout de 2 à 3 mois tandis que s’installe l’enraidissement qui affecte tous les mouvements de l’épaule actifs et passifs (épaule gelée). Puis on observe un retour progressif à la normale en 12 à 18 mois, mais une limitation des mouvements peut persister. Les examens biologiques sont normaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte