LA CANICULE RESTE MEURTRIÈRE AU FIL DES ANS  Abonné

Publié le 10/05/2019

Un rapport de Santé publique France propose une évaluation détaillée de la surmortalité observée pendant les canicules des étés 2006 et 2015 en harmonisant la méthode d’analyse à partir des données exhaustives de décès fournies par l’Insee (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte