Jugeriez-vous utile de disposer d’autotests VIH pour vos patients au cabinet ? Donnez votre avis

Par
Publié le 08/06/2019
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

17 % des nouveaux diagnostics du VIH ont lieu à Paris, une proportion 8 fois plus élevée que dans le reste du pays hors Ile-de-France. Pour répondre à l’objectif annoncé par l’ONUSIDA à l’horizon 2 020 du 90/90/90 (90 % des séropositifs connaissent leur statut, reçoivent un traitement anti rétroviral, et ont une charge virale durablement supprimée), l’association Vers Paris Sans Sida avec la CPAM 75 mise sur un renforcement de l’offre de dépistage avec l’implication des généralistes notamment.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)