Cardiologie

Insuffisance cardiaque, un diagnostic difficile après 75 ans  Abonné

Publié le 10/04/2009
L’insuffisance cardiaque du sujet âgé est mal cernée et reconnue trop tardivement. Fréquente, son dépistage devrait être systématique.

Crédit photo : ©DR

En France, l’insuffisance cardiaque chronique (ICC) en médecine de ville, atteint 4 % des patients entre 60 et 69 ans et 20 % après 80 ans. 70 % des patients ont plus de 70 ans et les soins sont assurés à 80 % par les généralistes, qui sont ainsi en première ligne pour le diagnostic, le traitement et l’accompagnement. La prise en charge de l’ICC du sujet âgé s'écarte cependant souvent des recommandations (2), malgré sa fréquence élevée, sa gravité (50 % de mortalité à 4 ans) et son coût (150 000 hospitalisations/an). Quelles sont les raisons de ces écarts en médecine ambulatoire ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte