Traumatologie

INFECTION TARDIVE POST-OSTEOSYNTHESE DU GENOU  Abonné

Publié le 23/09/2016
La pose de matériel d’ostéosynthèse est très fréquente. Cette intervention expose à des complications infectieuses (précoces ou tardives) à connaître pour éviter une gêne fonctionnelle pouvant être préjudiciable pour le patient.
Ostéosynthèse du genou

Ostéosynthèse du genou
Crédit photo : DR

Lucien, 69 ans, souffre depuis cinq mois de son genou droit qui a été opéré deux fois par ostéosynthèse du fait d’une gonarthrose évoluée. La dernière intervention a été effectuée il y a 26 mois de cela.  Nos collègues consultés lui ont administré des antalgiques, AINS, sans succès. Un bilan radiographique prescrit alors s’était révélé satisfaisant. Seule une élévation de la CRP à 36 (N <10 mg/l) était objectivable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte