Urologie

Incontinence : un accès aux soins souvent retardé  Abonné

Publié le 13/06/2014
L’incontinence urinaire chez la femme reste sous-traitée. Les femmes en post-partum ne disposent, en effet, pas toujours de cabinets de rééducation périnéale dans leur région. Et, chez les femmes ménopausées, le sujet reste souvent tabou.

Crédit photo : LAURENT/EVE / BSIP

La prévalence de l’incontinence urinaire chez la femme en France est de 12,8% entre 19 et 23 ans, de 36,1% entre 45 et 50 ans et de 35% entre 70 et 75 ans. Elle reste sous-diagnostiquée et sous-traitée pour diverses raisons. Tout d’abord, la rééducation périnéale, fondamentale, dans le traitement de l’incontinence au moment du post-partum et de la post ménopause, se heurte à divers écueils. Selon le Pr Aurélien

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte