Urologie

Incontinence, l’âge et la grossesse n’expliquent pas tout  Abonné

Par
Publié le 03/06/2016
Dans le risque d’incontinence urinaire chez la femme, l’âge, la grossesse, l’obésité sont des facteurs qui comptent. Mais le patrimoine génétique n’est pas en reste et sa part dans le risque global avoisine même 30 à 40 %. Quelques gènes ont été identifiés mais les connaissances restent parcellaires et le dépistage génétique des femmes à risque des femmes à risque n’est pas à l’ordre du jour.
incontinence

incontinence
Crédit photo : JOHN BAVOSI/SPL/PHANIE

Les femmes ne sont pas toutes égales entre elles vis-à-vis du risque d’incontinence urinaire et des facteurs environnementaux interviennent pour plus de la moitié dans ce risque d’incontinence. La grossesse et le traumatisme obstétrical sont des facteurs de risque bien connus, mais il ne faut pas oublier la constipation, la toux chronique, le tabagisme, les facteurs d’hyperpression abdominale avec, entre autres, certains métiers ou activités sportives à risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte