Ces généralistes qui font de l’humanitaire en Guinée

Ils ont dû faire face à Ebola  Abonné

Publié le 12/12/2014
L’Afrique de l’Ouest vit au rythme d’Ebola depuis plus de neuf mois. De promesses financières en déploiements opérationnels, l’Occident tente de répondre à cette crise sanitaire. Sur place,

Crédit photo : dr

Ebola. Un mot, cinq lettres qui effraient les Occidentaux au gré des contaminations hors d’Afrique. Une fièvre qui mobilise la communauté internationale après avoir désorganisé les systèmes de soins locaux. Mais qui n’a pas fait renoncer le Dr Claude Briot à son départ pour la Guinée-Conakry. En octobre dernier, ce généraliste à la retraite est parti, comme prévu, en Haute-Guinée, encadrer des étudiants médecins africains. Pas question, pour lui, de renoncer face à cette maladie, « nouvelle peste mondiale » comme il la qualifie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte