Cardiologie

IC : une première poussée à haut risque  Abonné

Par
Publié le 16/11/2018
L’insuffisance cardiaque constitue la plus fréquente des maladies cardiovasculaires chez la personne âgée. Elle concerne 10 % de la population après 85 ans, avec un risque d’hospitalisations itératives et une mortalité importante. Le premier épisode de décompensation marque un tournant pour le pronostic fonctionnel et vital.

Dans l’année qui suit une hospitalisation pour insuffisance cardiaque (IC), le risque de réhospitalisation est de 50 % et celui de décès de 40 % dans l’année, marquant une étape péjorative pour la mortalité, l’autonomie et la qualité de vie.

Prévenir une décompensation

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte